Daube

Il y a longtemps que j'entends parler d'une très bonne boucherie, pas très loin de chez moi. Pour être tout à fait précise, c'est au nord de la ville, pas très éloigné mais suffisamment pour avoir besoin de la voiture, devoir traverser entièrement la ville, bref: y aller exprès!
Cet argument a été un prétexte suffisant pour expliquer pourquoi je n'y étais jamais encore allée.
Mais à présent, c'est chose faite !
Il s'agit de la boucherie des abattoirs, on y trouve donc de la viande de boucherie (vente en gros) et elle fait partie des "bon plans" à connaître par ici.
Je suis de celles qui ne mange pas de la viande tous les jours mais lorsque j'ai des "envies carnassières", il faut que ce soit de la bonne viande ! Hé oui, je suis une vraie gourmande: je préfère en manger rarement, mais de qualité !
Pour apprécier une boucherie, rien ne vaut d'acheter une belle pièce de bœuf, n'est-ce pas?
Voilà tous les éléments qui ont conduit à la recette du jour: une daube de joue de bœuf.

La préparation est longue, et il faut commencer la veille, mais je vous promets que la lente cuisson est la clef de la réussite!
Pour 4 à 6 personnes :
• 1 kg de joue de bœuf coupé en gros cubes
• 100 gr de lardons (dans la poitrine fumée)
• 1 oignon
• 1 carotte
• 1 branche de céleri
• 3 gousses d’ail
• 1 bouquet garni
• Le zeste d’une orange non traitée
• 3 clous de girofle
• Du macis
• 10 grains de poivre
• 12 olives noires dénoyautées
• 10 petits oignons grelots
• 50 cl de vin blanc sec
• 10 cl de gin
• 1 bol de bouillon de pot au feu
• 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive

Epluchez et coupez en dés la carotte.  Nettoyez, et émincez la branche de céleri.  Pelez les gousses d’ail et piquez l’oignon de clous de girofle.
La veille:
Dans une grande terrine, mettez les morceaux de joue, ajoutez les dés de carotte, les morceaux de céleri, les gousses d’ail, le bouquet garni, le zeste d’orange, le macis, l’oignon piqué de clous de girofle, les grains de poivre, le gin et le vin blanc et 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive.  Recouvrez d’un linge et laissez reposer une nuit au réfrigérateur.
Préchauffez le four à 150°.  Egouttez les morceaux de viande.  Faites revenir les lardons dans une poêle, réservez.
Faites revenir les morceaux de joue dans la graisse des lardons, au besoin ajoutez une cuillerée d’huile d’olive.
Faites colorer, salez et poivrez.  Déglacez le poêle avec un peu de jus de marinade.
Mettez les morceaux de joue dans une cocotte allant au four (c'est l'idéal), versez dessus la marinade, les lardons, les olives dénoyautées et les oignons grelots.
Mettez au four et laissez cuire 4 heures.

Pour accompagner, je vous conseille les pâtes fraîches qui sont toujours délicieuses avec les plats en sauce.
En plus : la cuisson des pâtes fraîches et très rapide, ce qui n'est pas à négliger après la longue préparation du plat !!

Au passage, je fais un clin d'œil à ma famille à Nice, d'où  provient mon  souvenir impérissable de joue de bœuf à la provençale !